GAFAM

Le blog officiel de Google France Découvrez l'actualité de Google et de ses produits en France

  • L’Alliance de la Presse d’Information Générale et Google France signent un accord relatif à l’utilisation des publications de presse en ligne
    par Constantin le janvier 21, 2021 à 7:21

    L’Alliance de la Presse d’Information Générale et Google annoncent aujourd’hui un accord portant sur la rémunération des droits voisins au titre de la loi française. Il s’agit d’une étape majeure qui est franchie aujourd’hui: c’est l’aboutissement de nombreux mois de négociations dans le cadre déterminé par l’Autorité de la concurrence.  Cet accord fixe les principes selon lesquels Google négociera des accords individuels de licence avec les membres de l’Alliance dont les publications sont reconnues ‘d'Information Politique et Générale’, tout en reflétant les principes fixés par la loi. Ces accords individuels de licence couvriront les droits voisins, et ouvriront l’accès à News Showcase, un nouveau programme de licence de publications de presse lancé récemment par Google, qui permettra aux lecteurs d’accéder à un contenu enrichi.   La rémunération prévue dans les accords de licence entre chaque éditeur de presse et Google est basée sur des critères tels que, par exemple, la contribution à l'information politique et générale, le volume quotidien de publications ou encore l’audience Internet mensuelle. Pierre Louette, PDG du Groupe Les Echos - Le Parisien et, Président de l’Alliance de la Presse d’Information Générale, déclare : "Après de longs mois de négociations, cet accord est une étape importante, qui marque la reconnaissance effective du droit voisin des éditeurs de presse et le début de leur rémunération par les plateformes numériques pour l’utilisation de leurs publications en ligne "Sébastien Missoffe, Directeur Général de Google France déclare : “Cet accord est une étape majeure pour Google. Il confirme notre engagement auprès des éditeurs de presse dans le cadre de la loi française sur le droit voisin. Il ouvre de nouvelles perspectives pour nos partenaires, et nous sommes heureux de contribuer à leur développement à l’ère du numérique et soutenir le journalisme”. --------------------------------The Alliance de la Presse d'Information Générale and Google France announce an agreement relating to the use of online press publicationsThe Alliance de la Presse d'Information Générale (APIG) and Google France have reached an agreement about neighboring rights under French law. This is a major step forward: it is the culmination of months of negotiations within the framework set by the French Competition Authority.This agreement establishes a framework within which Google will negotiate individual licensing agreements with IPG certified publishers within APIG’s membership, while reflecting the principles of the law.  These agreements will cover publishers’ neighboring rights, and allow for participation in News Showcase, a new licencing program recently launched by Google to provide readers access to enriched content.The remuneration that is included in these licensing agreements is based on criteria such as the publisher’s contribution to political and general information (IPG certified publishers), the daily volume of publications, and its monthly internet traffic.Pierre Louette, CEO of Groupe Les Echos - Le Parisien, President of the Alliance, declares: "After long months of negotiations, this agreement is an important milestone, which marks the effective recognition of the neighboring rights of press publishers and the beginning of their remuneration by digital platforms for the use of their online publications" Sébastien Missoffe, CEO of Google France declares : “Today’s agreement with APIG is a major step forward. It confirms Google's commitment to compensate publishers appropriately under French law, and opens up new opportunities for our publisher partners. We are happy to contribute to the development of news publishers in the digital age, to further support journalism.”

  • Découvrez les tendances de recherche Google en 2020
    par Constantin le décembre 9, 2020 à 8:11

    Chaque jour, les internautes se rendent sur le moteur de recherche de Google pour trouver des réponses à leurs interrogations. L’année 2020 a, plus que jamais, été une année riche en questionnements dans le cadre de la pandémie mondiale liée au virus du Covid 19. De nombreuses interrogations et préoccupations sont nées de ce contexte, rendant les recherches d’information d’autant plus accrues en cette période propice au doute. Les tendances de recherche 2020 reflètent donc cette période inédite avec l’incursion de nouveaux thèmes liés au coronavirus, des temps forts de l’actualité sociétale et politique, sans oublier comme chaque année le cinéma, le sport, la musique, les séries… autant de thématiques qui ont suscité l’intérêt des Français cette année. Des attestations de déplacement aux élections américaines - quels sujets ont intéressé les Français en 2020?Sans surprise, la pandémie liée au coronavirus dans le monde a généré un grand nombre de requêtes, toutes catégories confondues. Parmi les “tendances de l’année”, les mots “coronavirus” et “attestation Covid” figurent en haut de liste. Les internautes ont recherché en priorité parmi les définitions les termes de “pandémie”, “confinement” “récession” et de “cluster” dans le cadre de la Covid 19. Nouvelle liste à faire son apparition cette année, les tendances liées au “Chez soi/à la maison” dont le top 10 est dominé par des requêtes directement liées au confinement comme le dispositif “Ma classe à la maison” du CNED, la fabrication de pain, de gel hydro alcoolique ou de masque, ou encore la livraison de courses à domicile . Les questions débutant par “Comment” font également apparaître les sujets liés au contexte sanitaire actuel avec des requêtes telles que “Comment faire un masque”, “Comment savoir si on a le coronavirus”, “Comment mettre un masque”, ou “Comment calculer la distance de 100 km” en lien avec les mesures gouvernementales. Les élections américaines en top des requêtes liées à l’actualité cette année Cette année fut aussi placée sous le signe des élections présidentielles aux Etats-Unis : on retrouve ainsi “Joe Biden” en n°2 du top des tendances liées aux “Figures Politiques'' (derrière Benjamin Griveaux) et “les élections américaines” en 1ère position des tendances de recherche liées à l’actualité. 2020 est marquée également par l’assassinat de Samuel Paty, par la disparition du joueur basket-ball Kobe Bryant dans un accident d’hélicoptère, et le décès de l’ancien Président de la République Valéry Giscard d’Estaing qui figurent dans le top 10 des tendances de recherche liées aux “disparitions”.   Des recettes de Cyril Lignac aux “soins cheveux maison” La cuisine ayant été une activité refuge pour les Français en cette année 2020 marquée par le confinement, les tendances qui lui sont liées font apparaître des mets de prédilection, du plus basique comme le “pain maison” au croque-monsieur, en passant par les brownies de Cyril Lignac. La popularité du chef se voit confirmée par sa position de n°1 des tendances de recherche dans la catégorie “Célébrités”. Dans la catégorie “Coiffure”, qui fait son apparition en cette année particulière, on observe que les Français ont été nombreux à rechercher les mots de “tondeuse”, de “cure de sébum” et “coiffure à domicile”, dans une année marquée par les confinements et l’impossibilité de se rendre chez le coiffeur. Sport, musique et divertissement : Roland Garros, “Tenet”, Wejdene et “Bande organisée” ont marqué 2020 Côté sport, les Français se sont passionnés pour le tournoi de Roland-Garros et pour le Tour de France suivis de La Ligue des Champions. Parmi les paroles de chansons les plus recherchées, les tendances de recherche confirment le succès du tube marseillais “Bande organisée” qui a fait carton plein, suivi de “Djomb” faisant écho au succès de la série française “Validé” sur Canal+ cette année. Toujours en musique, la chanteuse Wejdene domine le classement de la catégorie “Musiciens”. La production française également est à l’honneur dans la catégorie “Séries et Programmes TV” avec le feuilleton “Ici Tout Commence” en 1ère place des tendances de recherche liées aux “séries et programmes TV”, suivi du programme de télé-réalité Koh Lanta, et des séries Netflix “Umbrella Academy”, “Le jeu de la dame”, “The Witcher” et “Emily In Paris”. Au cinéma on retrouve les succès du box-office avec le film de science-fiction “Tenet” signé Christopher Nolan, suivi de “1917” et du film de super-héros Black Panther.Pour découvrir les tendances de recherche pour la France, rendez-vous sur ce site, et au niveau mondial sur google.com/2020Posté par David Dieudonné, Google News LabNote importante sur la méthodologie : l’année 2020 en recherches n’intègre pas les requêtes ayant connu le plus gros volume de recherches, mais plutôt les tops de tendances des recherches, qui prennent en compte une augmentation de l'intérêt de 2019 à 2020 autour d'un sujet spécifique.

  • Nouvelle playlist : les Sessions Nest Audio
    par Constantin le décembre 2, 2020 à 3:36

    Je fais partie de ces gens qui pensent que leur vie possède sa propre bande originale. Mes années de fac ont été marquées par la musique de Jay Z, et j’ai traversé une phase de quelques années sous l’influence de la bossa nova. En revanche, en 2020, trouver ma bande-son s’est avéré plus compliqué. Entre le télétravail et la cruelle absence de concerts, je n'ai pas fait autant de découvertes musicales que d'habitude. C'est pourquoi je suis particulièrement impatient de profiter d'une nouveauté sur Nest Audio. Nous avons collaboré avec neuf chanteuses internationales qui ont enregistré leurs titres depuis leur domicile, en exclusivité pour un album que nous avons intitulé "Sessions Nest Audio". Certaines chansons sont inédites, tandis que d'autres chanteuses ont choisi de revisiter des titres précédents. On y retrouve avec joie des artistes comme Ella Mai, Jessie Reyez, Mabel, Shizuku (Polkadot Stingray), BENEE, Tove Lo, Lola Indigo, Joy Denalane et Louane. Pour écouter la compilation, il vous suffit de dire "Hey Google, lance les Sessions Nest Audio sur YouTube Music* ". "Je suis ravie de faire partie des chanteuses choisies pour participer aux sessions Nest Audio", explique BENEE. "L'enceinte Nest Audio sera sans doute le produit idéal pour écouter de la musique pendant les fêtes de fin d'année. Une bonne enceinte offre vraiment une meilleure qualité de son dans la mesure où vous profitez non seulement de graves ultra puissants, mais vous percevez aussi tous les petits détails dans les titres que vous écoutez”. Vous pouvez accéder aux Sessions Nest Audio à partir de n'importe quelle enceinte intelligente ou écran connecté avec Assistant Google intégré, mais l'album a vraiment été conçu pour la nouvelle enceinte Nest Audio, qui offre un son 75 % plus puissant et des graves 50 % plus intenses que la version originale de Google Home**.Grâce à l'Assistant Google intégré, vous pouvez demander à écouter des titres spécifiques***, régler le volume et transférer la musique d'un appareil à un autre****, le tout par simple commande vocale. Nest Audio offre un son ample, clair et naturel : vous entendez la musique telle qu'elle a été enregistrée en studio et telle qu'elle est censée être écoutée. Avec Nest Audio, vous profitez en plus d'un abonnement sans frais de trois mois à YouTube Premium. Ces deux enceintes peuvent être associées pour vous permettre de profiter d'un son stéréo capable de remplir la pièce de votre choix. Un son de grande qualité pour écouter des titres enregistrés à domicile par les artistes : une certaine idée de la perfection! Quel que soit l'appareil que vous utilisez, découvrez les sessions Nest Audio. Vous y trouverez peut-être la nouvelle bande-son de votre vie ! Posté par Mark Spates, Product Manager, Google Nest  *L'Assistant Google requiert un compte Google. Nest Audio nécessite un réseau Wi-Fi, une prise électrique à proximité, un compte Google et un appareil mobile compatible. Pour connaître la configuration minimale requise pour le système d'exploitation, consultez la page g.co/home/req.**Puissance mesurée à des fréquences comprises entre 40 et 160 Hz lorsque le volume est au maximum.***Certains services musicaux nécessitent un abonnement. Des conditions et/ou des frais supplémentaires peuvent s'appliquer.**** Fonctionne uniquement avec des appareils connectés compatibles.

  • Un point sur nos avancées avec les éditeurs de presse en France
    par Constantin le novembre 19, 2020 à 2:12

    Suite à notre communication du 7 octobre dernier, et ainsi que je l'ai évoqué ce matin dans le cadre de Médias en Seine, nous avons progressé dans nos négociations avec les éditeurs de presse et leurs associations, et nous souhaitons faire ici un point d’étape. Nos discussions avancent avec l'Alliance de la Presse d'Information Générale, et nous travaillons à la conclusion d’un accord cadre avant la fin de l'année. Nous avons signé plusieurs accords individuels, qui reflètent les principes d’universalité, de transparence et de respect de la loi sur lesquels nous nous appuyons dans nos discussions avec l’Alliance. Parmi les premiers signataires de ces accords, nous comptons un certain nombre d’éditeurs de la presse quotidienne et des magazines dont Le Monde, Courrier International, L'Obs, Le Figaro, Libération, et L’Express. Nous sommes actuellement en discussion avec de nombreux autres acteurs de la presse quotidienne nationale et régionale, ainsi que de la presse magazine.Cette avancée permet de rémunérer les éditeurs de presse en France au titre de la loi sur les droits voisins, selon des critères objectifs, transparents et non-discriminatoires, tels que la contribution de l’éditeur à l'information politique et générale, son volume quotidien de publication, son audience Internet mensuelle, ainsi que l’usage des contenus sur nos sites. Il s’agit d’une étape importante des négociations dans le cadre fixé par l’Autorité de la concurrence.Ces accords ouvrent aussi l’accès au nouveau programme de licence News Showcase, qui permettra aux lecteurs d’accéder à un contenu enrichi, et aux éditeurs de développer une relation encore plus étroite avec leur lectorat, tout en bénéficiant de conditions additionnelles de rémunération de leurs contenus. Notre offre s'inscrit dans la continuité de notre engagement à long terme pour soutenir le journalisme en France: depuis 2013, nous avons investi près de 85 millions d'euros en France à travers le Fonds pour l’innovation numérique de la presse, le fonds Digital News Initiative, ou encore via les programmes de formation du Google News Initiative.Louis Dreyfus, Président du Directoire du journal Le Monde “Nous nous félicitons de cet accord signé avec Google qui couvre nos droits voisins et s'inscrit dans une stratégie d'accélération de la transformation du modèle économique de notre Groupe. Cet accord apporte une source de financement supplémentaire pour le développement du Groupe Le Monde , bénéficiaire depuis 4 ans, tout en préservant la stricte indépendance de nos rédactions qui est notre principal actif."Marc Feuillée, Directeur Général du groupe Figaro“Les discussions engagées avec Google nous ont permis de nous mettre d’accord sur la rémunération de nos droits voisins et la participation à News Showcase, un nouveau service qui nous permettra de proposer à nos internautes une expérience enrichie sur les sites de Google.”Denis Olivennes, Directeur Général de Libération“Libé est engagé dans un projet de transformation numérique décisif. L’accord de licence des contenus (y compris les droits voisins) et ce partenariat signé avec Google arrivent à un moment clé pour soutenir, par les services qu’ils mettent à notre disposition, le développement de nos audiences et de nos abonnements dans le respect de notre indépendance” Alain Weill, Président de L’Express “Cet accord couvrant les droits voisins ouvre un nouveau chapitre dans notre collaboration avec Google, et nous permet de proposer aux internautes une nouvelle expérience enrichie grâce à News Showcase.”Posté par Sébastien Missoffe, VP, Directeur Général de Google France ------------------------------------------------------------------------- An update on our discussions with publishers in FranceFollowing our communications on October 7th 2020, and as mentioned this morning during the event Medias en Seine, we have made progress on our negotiations with French publishers and associations.Our discussions with the Alliance de la presse d’information générale are moving forward, and we are aiming to reach a framework agreement by the end of the year. We have already signed some individual agreements that reflect the principles of respect, universality, and transparency of the law, on which we based our discussions with the Alliance de la presse d’information générale.The first publishers to sign this agreement are daily newspapers and magazines, including Le Monde, Le Figaro, Liberation, L’Express, Courrier International and L'Obs, and we are in discussions with other national and regional daily newspapers and magazines. This allows Google to pay publishers for their neighboring rights, in line with the French law, based on objective, transparent and non-discriminatory criteria, such as the publisher’s contribution to political and general information, the daily volume of publications, its monthly internet traffic, and the use of their content on our platforms. This is an important milestone in the negotiation process, following the direction of the French Competition Authority (Autorité de la concurrence). These agreements also include News Showcase, a new licensing program recently launched by Google that will let readers access enriched content, and provide publishers with more meaningful remuneration. News Showcase enables publishers to develop an even closer relationship with their readership, while developing new models of remuneration, and benefiting from increased traffic to their sites.Our offer builds on Google's long-term engagement to support journalism in France; since 2013, we've invested ~ EUR 85 million in France via the Digital News Initiative Fund, French Publisher Fund and the Google News Initiative in training and innovation programmes.Louis Dreyfus, CEO of Le Monde group“We welcome this agreement signed with Google, which covers our neighboring rights and is part of our strategy to accelerate the business model of our Group. This agreement provides additional sources of funding for the development of Le Monde Group, that has been profitable for 4 years, while preserving the strict independence of our editorial staff, which is our main asset.”Marc Feuillée, CEO of Le Figaro group“The discussions we had with Google allowed us to agree on the remuneration of our neighboring rights, and includes the integration with News Showcase, a new service that will allow us to propose to internet users a richer experience on Google sites”Denis Olivennes, CEO of Libération“Libé is engaged in a decisive digital transformation project. This agreement allows us to license our content (including covering our neighboring rights) and our partnership with Google comes at a key moment to support us in developing our audience and our subscriptions, thanks to services made available to us, in respect to our independence”Alain Weill, CEO of Altice France and owner of L’Express“This agreement covering neighboring rights opens a new chapter to our collaboration with Google, and will enable us to propose to internet users a richer experience thanks to News Showcase”Posted by par Sébastien Missoffe, VP, Country Manager of Google France

  • Découvrez l’histoire des commerçants de votre quartier
    par Line Zouhour Adi le novembre 16, 2020 à 1:58

    Vous êtes-vous jamais demandé quelle était l’histoire d’une boutique en passant le pas d’une devanture ancienne, ou, ce qui se joue dans l’atelier qu’on devine derrière la caisse enregistreuse ? La Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC) s’associe à Google Arts & Culture pour mettre à l’honneur l’héritage culturel des commerces indépendants. La FFAC a sélectionné quinze portraits de commerçants qu'elle met en lumière à travers une exposition virtuelle “Made in France” sur Google Arts & Culture. L'exposition célèbre les savoir-faire locaux, en offrant un coup de projecteur sur les histoires personnelles, régionales et patrimoniales d’hommes et de femmes qui façonnent l’héritage culturel français à travers leur travail. La FFAC connaît bien ces commerçants puisqu’elle accompagne les mutations du commerce en milieu rural et urbain depuis 1957. Par ses actions, elle participe à l’attractivité des commerçants de même qu’à la vitalité des centres-villes et des centres-bourgs de notre pays.A travers une collection de photographies d’hier et d’aujourd’hui, ces commerçants racontent leurs parcours personnels et la passion pour leur métier. Chacun est invité à pousser, virtuellement, la porte de ces commerces aux quatre coins de la France, pour en découvrir les coulisses. La FFAC a souhaité présenter 15 histoires de commerçants emblématiques, parmi lesquels le maître chocolatier François Pralus, qui a repris la maison fondée par son père. Devenue l’une des ambassadrices du savoir-faire régional, la Maison Pralus est à l’origine de la célèbre brioche aux pralines roses. Ou encore Davy Dao, un créateur de jeans écoresponsables qui s’inscrit dans l’héritage textile de la région de Nancy. Introduction généraleMaison Pralus - À Roanne, le maître chocolatier François Pralus a repris la Maison Pralus, fondée par son père, devenue l’une des ambassadrices du savoir-faire régional.DAO, Jeans éco-responsables - À Nancy, Davy Dao a lancé une marque de jeans écoresponsable pour changer la façon dont les clients consomment la mode.La Plante du Loup - Cave & Bar à bières - À Lyon 7, Guillaume Niay et Constant Ferrand ont ouvert une cave à bière artisanale qui prolonge l’histoire régionale des tavernes lyonnaises.Mary's Coffee Shop - Aurélien Camps et sa mère Marie Delolme ont lancé un coffee shop mêlant restauration rapide faite maison et lieu d’échanges.Le Boucher Bio - À Saint-Etienne, Denis Mosnier est aux commandes du Boucher Bio, la plus ancienne boucherie Stéphanoise qui propose des produits labellisés « Agriculture Bio».Atelier Marcu - Inspiré par ses parents constructeurs en automates et formé dans les meilleurs ateliers parisiens, Benoît Marcu est devenu ébéniste créateur à Saint Denis, au Nord de Paris.Les Fromagers du Mont Royal - Dominique Bouchait est l’un des grands maîtres français du fromage. Son enseigne est une référence en Haute-Garonne, et à l’international.Restaurant Soleil Levant - Passion et savoir-faire sont la recette du succès du Soleil Levant, l’un des premiers restaurants japonais de Lyon.Bijouterie Delorme - La bijouterie Delorme à Feurs, dans la Loire, a su transformer son offre au fil des générations.Perreyon 1884 - À Lyon 2, Kelly Ingargiola a repris la boutique Perreyon 1884, dédiée à l’art de l’écriture et empreinte de l’héritage culturel de la ville.Les Magasins de la Passion - Jocelyn a ouvert Les Magasins de la Passion à Bernay, en Normandie, où il représente la troisième génération.Maison Herrouet - À Brioux-sur-Boutonne, La Maison Herrouet perpétue le savoir-faire traditionnel autour de la charcuterie depuis 4 générations.Cadeau Maestro - À Saint-Étienne, Cadeau Maestro perpétue avec fantaisie une coutume intemporelle.Restaurant « Le Marg'Oz » - À Saint-Leu, sur l’île de la Réunion, Nicole Dambreville a lancé avec passion la Marg'Oz, un concept de « Kari Téat ».Artisan Joaillier Steve Schaming - Artisan joaillier-sertisseur à Saint Tropez, Steve Schaming travaille avec les plus grands noms de la joaillerie de luxe tout en redorant le blason du patrimoine régional.En cette période particulièrement difficile pour les commerçants indépendants, nous souhaitons rendre hommage à leur résilience avec cette exposition qui leur est dédiée. Parallèlement, Google France et la FFAC ont récemment lancé ‘Ma vitrine en ligne’, un service numérique dédié aux commerces de proximité afin de les aider à améliorer leur visibilité, développer la vente en ligne, et poursuivre leurs activités en période de confinement.Posté par Lionel Saugues, Vice-Président de la Fédération Françaises des Associations de CommerçantsPierre Caessa, Program Manager, Google Arts & Culture

La Revue du Digital N°1 de l'info sur le business connecté