GAFAM

Le blog officiel de Google France Découvrez l'actualité de Google et de ses produits en France

  • Journée de la protection des données: six façons de protéger votre vie privée
    par Line Zouhour Adi le janvier 28, 2020 à 12:04

    Votre sécurité en ligne est une priorité absolue chez Google, en particulier pour les milliers de Googleurs qui travaillent sur la confidentialité et la sécurité dans le monde. Aujourd'hui, à l’occasion de la journée de la protection des données, nous partageons quelques unes des façons par lesquelles nous vous assurons une plus grande sécurité, aussi bien en ligne que dans tous nos produits, grâce à des protections intégrées au sein de nos outils, faciles à utiliser, qui vous permettent de garder le contrôle de votre vie privée.1. Gardez vos mots de passe en sécuritéPassword Manager dans votre compte Google vous aide à mémoriser et à stocker en toute sécurité des mots de passe forts pour tous vos comptes en ligne. Avec le Check-up Mots de passe, un seul clic vous dira si l'un de vos mots de passe est faible - si vous les avez réutilisés sur plusieurs sites, ou si nous avons découvert qu'ils ont été compromis par une violation de sécurité des données par un tiers - et nous vous donnerons le lien pour les changer.2. Laissez Google supprimer automatiquement vos donnéesAvec la suppression automatique de l'historique des positions, de l'activité Web et des applications et de l'historique YouTube, vous pouvez choisir que Google supprime automatiquement votre activité et l'historique des positions tous les 3 ou 18 mois. Vous pouvez également contrôler les données enregistrées dans votre compte grâce à des commandes d'activation / désactivation facilement accessibles dans votre compte Google, et même supprimer vos données par date, produit et sujet.3. Utilisez vos applications Google préférées en mode navigation privéeLe mode Incognito (mode navigation privée) est l'un de nos paramètres de confidentialité les plus populaires depuis son lancement avec Chrome en 2008, et l'année dernière nous l'avons ajouté à YouTube et Google Maps. Cliquez sur votre photo de profil pour l'activer ou la désactiver facilement. Lorsque vous activez le mode navigation privée dans Maps, votre activité — comme les lieux que vous recherchez ou vos itinéraires — ne sera pas enregistrée dans votre compte Google. Lorsque vous désactivez le mode navigation privée, vous revenez à une expérience Google Maps personnalisée avec des recommandations de restaurants, des informations sur votre trajet domicile-travail et d'autres fonctionnalités adaptées à vos besoins.4. Naviguez sur le Web en toute sécurité avec ChromeLa navigation sécurisée dans Chrome vous protège automatiquement des publicités malveillantes et vous avertit avant de visiter des sites dangereux ou de télécharger des fichiers suspects. Si vous utilisez Chrome, les protections par mot de passe sont automatiquement intégrées. Nous vous avertirons si votre nom d'utilisateur et votre mot de passe ont été compromis dans une violation connue lorsque vous vous connectez à des sites Web.5. Vérifiez vos paramètres de confidentialité sur vos applications et appareilsLa Journée de la protection des données est le moment idéal pour vérifier vos paramètres de confidentialité et de sécurité. Faites un Check-up Confidentialité et nous vous expliquerons étape par étape les principaux paramètres de confidentialité. A titre d’exemple, vous pouvez choisir quelles données — telles que votre emplacement et votre historique de recherche —seront enregistrées dans votre compte Google ou contrôler les publicités que vous voyez. Lorsque vous avez terminé, faites le Check-up Sécurité pour obtenir des recommandations personnalisées afin de protéger vos données et vos appareils, comme la gestion des applications tierces qui ont accès aux données de votre compte.6. Contrôlez les annonces que vous voyez sur GoogleNous ne vendons pas vos informations personnelles et nous vous donnons le choix et le contrôle de manière transparente sur la façon dont vos informations sont utilisées. Si vous êtes curieux de savoir pourquoi vous voyez une publicité, vous pouvez cliquer sur Pourquoi cette annonce pour plus d'informations. Si vous ne trouvez plus une annonce spécifique pertinente, vous pouvez choisir de la bloquer à l'aide du contrôle Désactiver cette annonce. Et vous pouvez toujours contrôler les types d'annonces que vous voyez, ou désactiver la personnalisation des annonces à tout moment dans vos paramètres d'annonces.Quelle que soit la façon dont vous utilisez nos produits, nous assurons la sécurité et la confidentialité de vos données. C'est pourquoi nous travaillons tous les jours pour créer les meilleures expériences de confidentialité et les protections les plus fortes, et nous poursuivrons nos efforts pour rendre la confidentialité et la sécurité plus simples pour vous.Posté par Rahul Roy-Chowdhury, Vice-président Produit, ConfidentialitéRahul Roy-ChowdhuryVice-président ProduitConfidentialité Google

  • Vous protéger des mauvaises publicités est devenu plus difficile
    par tang le décembre 20, 2019 à 11:25

    L'une de nos principales priorités est de protéger les utilisateurs contre les publicités ou sites Web trompeurs, inappropriés et dommageables. Nos règles Google Ads interdisent un large éventail de pratiques trompeuses, de la promotion des escroqueries financières à la vente d'espèces menacées. Des équipes d'ingénieurs, d'experts de ces règles et des responsables produits oeuvrent pour empêcher certains acteurs de contourner ces règles au détriment des utilisateurs.En 2018 seulement, nos équipes ont empêché et/ou supprimé 2,3 milliards de publicités qui enfreignaient nos politiques, protégeant ainsi les utilisateurs contre des millions de pratiques trompeuses chaque jour. Dans ce contexte, nous avons suspendu les comptes de près d'un million d'annonceurs se livrant à des pratiques déloyales.Aujourd'hui, l'Autorité de la concurrence a rendu une décision contre l'application de nos règles Google Ads qui, selon nous, rend plus difficile la protection des utilisateurs. Nous pensons que cette décision fragilise la protection des utilisateurs français contre des pratiques trompeuses faisant par ailleurs l’objet d’une vigilance par les autorités françaises.Cette décision concerne principalement une entreprise appelée Gibmedia, qui a un long historique de pratiques douteuses. En 2014, Gibmedia diffusait des publicités pour des sites Web, tels que des services d'annuaire et des prévisions météorologiques, et pratiquait des conditions de facturation ambiguës pour l’accès à ces informations.Ces pratiques nuisent aux utilisateurs français et violent clairement nos règles publicitaires. En conséquence, nous avons suspendu les comptes publicitaires de Gibmedia, comme nous le faisons dans de nombreux cas - nous préférons manquer des revenus publicitaires plutôt que de diffuser des annonces qui portent préjudice à nos utilisateurs et à la crédibilité de nos services.Au cours de l'enquête de l'Autorité de la concurrence, nous avons soumis de nombreuses preuves de plaintes d’utilisateurs visant les pratiques de Gibmedia. L'Autorité de la concurrence a reconnu que nos règles publicitaires poursuivaient des objectifs légitimes, mais souhaite tout de même imposer une sanction importante. Nous reconnaissons que l'examen minutieux des autorités peut conduire à des améliorations de nos produits et des règles qui les régissent. Cependant, la décision d’aujourd’hui limite notre possibilité de lutter rapidement et efficacement contre des pratiques trompeuses. Bien que nous travaillons de manière constructive avec les autorités depuis longtemps, et que nous apprécions nos échanges avec elles, nous sommes en désaccord avec une telle décision et nous prévoyons de faire appel.Posté par Maria Gomri, Directrice juridique de Google France********Protecting you from bad ads just got harderOne of our top priorities is protecting people from misleading, inappropriate, and harmful ads or websites. Our ads policies prohibit a wide range of abusive online practices, from promoting financial scams to selling endangered species. And teams of engineers, policy experts, product managers and others work to stop bad actors from circumventing these rules at the expense of consumers.In 2018 alone, our teams prevented or removed 2.3 billion ads that violated our policies, helping users avoid millions of bad online experiences every day. And as part of this program, we suspended the accounts of nearly one million advertisers engaging in unfair and dubious practices.Today, the French Competition Authority issued a decision against our ad policy enforcement practices that we believe will make it harder for us to protect consumers. This decision would penalize actions designed to protect French consumers from the kinds of scammy online practices criticised by other regulators.This decision primarily involves a company called Gibmedia, which has a long history of practices questioned by users. In 2014, Gibmedia was running ads for websites - such as directory services and basic weather forecasts - that deceived people into paying for services on unclear billing terms.These practices harmed French consumers and violated our advertising policies. As a result, we suspended Gibmedia’s advertising accounts, as we do in many instances - we’d rather lose advertising revenue than run ads that might harm our users and damage the credibility of our services. During the Authority’s investigation, we submitted extensive evidence of customer complaints about Gibmedia’s practices. The Authority acknowledged that we didn’t have an anticompetitive intent and that our advertising policies pursued legitimate goals, but still seeks to impose a large fine. The scrutiny of regulators can lead to improvements in our products and the policies that govern them. However, today’s decision would limit our ability to promptly and decisively tackle abusive online practices. While we have long worked constructively with regulators, and will continue to do so, in this case, we disagree with the conclusion and we plan to appeal.Posted by Maria Gomri, Legal Director for Google France

  • Des fonctionnalités plus efficaces pour protéger les mots de passe dans Chrome
    par Line Zouhour Adi le décembre 13, 2019 à 3:49

    Beaucoup d'entre nous ont été confrontés à des logiciels malveillants, ont entendu parler de cas de violation de données ou ont même été victimes d'hameçonnage sur un site qui tente de piéger les utilisateurs en les invitant à saisir leurs mots de passe et d'autres informations sensibles. Face à cela, la sécurité des données est devenue l'une des principales préoccupations de nombreuses personnes partout dans le monde. Chrome bénéficie de fonctionnalités de sécurité intégrées, et aujourd'hui, nous allons encore plus loin dans leur déploiement.Chrome vous avertit en cas de vol de votre mot de passeLorsque vous saisissez vos identifiants sur un site Web, Chrome vous avertit désormais si votre nom d'utilisateur et votre mot de passe ont été compromis lors d'une violation des données sur certains sites et dans certaines applications. Chrome vous suggère également de les modifier partout où ils ont été utilisés.Si vos identifiants sont compromis, nous vous recommandons de les modifier immédiatement.Google a d'abord proposé cette technologie en début d'année via l'extension Password Checkup. En octobre, elle a été ajoutée à la fonctionnalité Password Check-up de votre compte Google, grâce à laquelle vous pouvez analyser vos mots de passe enregistrés à tout moment. Aujourd'hui, cette technologie a évolué et vous permet de recevoir des avertissements lorsque vous parcourez le Web dans Chrome.Vous pouvez la contrôler dans la section "Services Google/Synchronisation" des paramètres Chrome. Pour l'instant, nous déployons cette fonctionnalité progressivement pour tous les utilisateurs connectés à Chrome dans le cadre de nos mesures de protection de la navigation sécurisée.Protection contre l'hameçonnage en temps réelGrâce à notre fonctionnalité de navigation sécurisée, nous tenons à jour une liste de sites Web non sécurisés qui ne cesse de s'allonger, et nous communiquons ces informations aux webmasters ou à d'autres navigateurs pour renforcer la sécurité en ligne. Cette liste est actualisée toutes les 30 minutes, ce qui permet de protéger quatre milliards d'appareils chaque jour contre toutes sortes de menaces de sécurité, y compris l'hameçonnage.La liste de la navigation sécurisée contient de plus en plus de sites d'hameçonnageCependant, certains sites d'hameçonnage ne sont pas détectés pendant ce délai de 30 minutes, soit parce qu'ils changent de domaine très rapidement, soit parce qu'ils évitent nos robots d'exploration. Désormais, Chrome vous protège en temps réel contre l'hameçonnage sur ordinateur. Résultat : un message d'avertissement s'affiche si vous consultez des sites malveillants dans 30 % de cas en plus. Dans un premier temps, nous allons déployer cette fonctionnalité de protection pour tous les utilisateurs via le paramètre Améliorer les recherches et la navigation qui sera activé dans Chrome.Étendre les fonctionnalités de protection prédictive contre l'hameçonnageSi vous êtes connecté à votre compte et que vous avez activé la synchronisation, nous utilisons la protection prédictive contre l'hameçonnage pour vous prévenir quand votre mot de passe Gmail a été saisi sur des sites Web que nous soupçonnons de pratiquer l'hameçonnage. Aujourd'hui, nous étendons cette fonctionnalité : nous protégerons votre mot de passe Gmail à chaque fois que vous vous connecterez à Chrome, même si la synchronisation n'est pas activée. De plus, nous utiliserons cette fonctionnalité pour tous les mots de passe que vous aurez stockés dans le Gestionnaire de mots de passe de Chrome. Désormais, ce seront des centaines de millions d'autres utilisateurs qui bénéficieront de ces nouveaux avertissements.Cet avertissement s'affichera si vous saisissez votre mot de passe Gmail sur un site d'hameçonnage.Vous partagez votre appareil ? Le profil Chrome utilisé est désormais plus facile à identifierNous avons constaté que beaucoup de personnes partageaient leurs ordinateurs ou utilisaient plusieurs profils. Pour vous permettre d'identifier facilement le profil que vous utilisez (lorsque vous créez et enregistrez des mots de passe avec le Gestionnaire de mots de passe de Chrome, par exemple), nous avons amélioré la façon dont il s'affiche.Si vous utilisez un ordinateur, vous pourrez constater que nous avons modifié la représentation visuelle du profil qui est utilisé pour que vous soyez sûr d'enregistrer vos mots de passe dans le bon profil. Il s'agit d'une modification visuelle qui n'a aucun impact sur vos paramètres de synchronisation actuels. De plus, nous avons modifié le visuel du menu du profil à proprement parler : il vous permet désormais de passer facilement d'un compte à l'autre, et il indique clairement si vous êtes connecté à Chrome ou non.Nouvel indicateur de connexionDes fonctionnalités créées à Paris rien que pour vousUn grand nombre de ces technologies ont été développées dans notre bureau de Paris, où se trouve notre équipe Chrome et les équipes d’ingénieurs ayant développé de nombreuses fonctionnalités de sécurité du navigateur Chrome. Nous continuerons de compter sur nos équipes à travers le monde pour offrir à tous les utilisateurs l'expérience la plus sécurisée possible dans un navigateur personnalisé. Nous sommes également impatients de lancer d'autres fonctionnalités pour améliorer la confidentialité de vos données et renforcer la sécurité dans Chrome en 2020.Posté par AbdelKarim Mardini, Senior Product Manager, ChromeAbbdelkarim MardiniSenior Product ManagerChrome

  • Les actualités de Google pour les petites et moyennes entreprises en France
    par Mathilde Méchin le novembre 28, 2019 à 10:18

    L’adoption des outils du numérique a donné la possibilité à des petites et moyennes entreprises de développer leur activité et de trouver de nouveaux clients - partout dans le monde - le succès de Maison Empereur qui d’une quincaillerie à Marseille a vendu sa première luge en Argentine illustre bien cette opportunité. Les petites et moyennes entreprises sont très importantes en France où elles représentent 99% des entreprises. Par ailleurs, les français recherchent de plus en plus des commerces ou services locaux : nous constatons sur le moteur de recherche la forte augmentation des requêtes contenant “près de moi” ou “à proximité” sur les 5 dernières années. Être trouvable en ligne lorsque que quelqu’un les recherche, est donc une opportunité pour ces entreprises. Google travaille depuis plusieurs années avec les petites et moyennes entreprises en France, que cela soit à travers le développement d’outils de collaboration, de solutions publicitaires ou pour leur donner les clés de compréhension de leurs marché et de leurs consommateurs. Mais si l’importance économique des petites et moyennes entreprises en France et les opportunités que leur offre le numérique sont incontestables, leur usage des outils du numérique pour répondre à la demande des français qui sont de plus en plus en ligne, l’est moins: manque de temps, de budget, d’expertise digitale ? Manque de compétences sur le numérique ou d’outils simples d’utilisation ? En cette fin d’année 2019, nous souhaitons dresser un état des lieux des opportunités et défis auxquels se préparent les dirigeants de petites et moyennes entreprises françaises pour 2020. Nous avons pour cela, interrogé 500 décisionnaires de petites et moyennes entreprises françaises en collaboration avec le cabinet Yougov (1), et en voici quelques résultats:1 petite entreprise sur 3 en France ne possède pas de site Web1 PME sur 3 en France ne possède pas de site Web. Pourtant, trouver de nouveaux clients est la principale préoccupation des petites et moyennes entreprises d’après cette étude: 49% des dirigeants des PME en France affirment que “trouver de nouveaux clients” est leur principal défi pour les douze prochains mois, suivi par “faire la publicité de manière efficace” (24%) puis de “mettre à jour les technologies qu’elles utilisent et ses systèmes d’informations” (23%). Cependant, il s’agit d’un investissement de temps important pour les dirigeants de PME : seulement 3% des PME passent entre 20 et 30 heures par semaine pour développer leurs campagnes de publicité, et 20% des PME y travaillent une heure maximum par semaine. Les dirigeants de PME françaises ont toutefois l’ambition de développer leur publicité en ligne. Plus d’1 sur 2 (53%) déclarent vouloir utiliser la publicité en ligne pour attirer de nouveaux clients, et 42% affirment que la publicité en ligne les aidera à accroître leur notoriété. Lorsqu’il leur est demandé ce qu’elles ou ils attendent le plus d’un produit publicitaire, « la facilité d’utilisation » est la réponse la plus courante (24%), suivie de près par “le gain de temps” (20%). La publicité en ligne doit ainsi être plus facile à utiliser et efficace pour que les PME puissent en tirer profit. Comment Google accompagne les petites et moyennes entreprises dans leur transition numérique Cette étude vient confirmer le constat que nous avons depuis quelques années, sur l’impératif du développement numérique des petites et moyennes entreprises Françaises. Nous les aidons sur quatre volets aujourd’hui afin qu’elles puissent: Être présentes en ligne sur le moteur de recherche et Google Maps et ce gratuitement, grâce à Google My Business. Les utilisateurs de Google, notamment en France, recherchent de plus en plus de commerces de proximité. Ainsi, nous proposons cette vitrine en ligne, en l’améliorant avec de plus en plus de possibilités de contrôle et de personnalisation (URL, Images) et d'interactions pour les détenteurs de profils “Google My Business"Mieux comprendre leurs clients et identifier des opportunité de développement. Par exemple, pour certaines PMEs françaises qui souhaitent s’exporter à l’étranger, nous pouvons proposer un service de traduction de campagne publicitaire, ou encore un outil gratuit d’aide à l’export comme Market Finder (ou Marchés Suggérés). Pour les petits commerçants, l’outil “Grow My Store” leur permet aussi d’analyser leur site de ventes en lignes ou leur boutique en propre (ou les deux le cas échéant) et d’obtenir un rapport détaillé les aidant à identifier des leviers d’amélioration.Utiliser des solutions publicitaires adaptées afin de trouver de nouveaux clients. La dernière solution publicitaire de Google, plébiscitée par les PME en Europe, s’appellent les "Campagnes Intelligentes” qui créent des publicités basées sur leurs objectifs: appels, visites dans leurs magasins ou sites Web et permettent de créer des campagnes en moins de 15 minutes. Étant donné que la plupart des propriétaires de petites et moyennes entreprises n’ont pas forcément le temps de se spécialiser dans le marketing, ces outils adaptés leur permettent outre un retour sur leur investissement publicitaire, un retour sur leur investissement temps - denrée rare pour les chefs d’entreprises.Se former aux outils du numérique en ligne, chez nos partenaires (tels que les Chambres de Commerce et d’Industrie) ou dans nos Ateliers Numériques à Rennes, Nancy, Montpellier et Saint-Etienne ! Découvrez les différents programmes ici. La formation continue au numérique est un véritable atout pour faire des petites entreprises françaises des champions du numérique. Suite à ces formations, près de 70% des PME déclarent avoir regagné confiance envers les outils numériques (2).L’équipe de coaches de l’Atelier Numérique de Saint-EtienneAujourd'hui, avec l'évolution rapide de la technologie et l'émergence de nouveaux métiers, il devient essentiel que les petites et moyennes entreprises acquièrent un plus large éventail de compétences et d'outils. Nous avons un certain savoir-faire du numérique, et savons créer des outils, des technologies utiles pour les entreprises, comme pour les utilisateurs. Ainsi, nous espérons que les petites et moyennes entreprises qui accélèrent leur croissance en ligne et exportent à l'international tout en créant des emplois dans leur région, ainsi que les professionnels qui transforment radicalement leur organisation grâce aux outils numériques, prospèrent et deviennent de vrais champions français.Sébastien Missoffe, Directeur Général de Google FranceSources:1 Sondage effectué avec YouGov via un questionnaire en ligne auprès d’un panel d’individus ayant accepté de prendre part à des enquêtes. L’échantillon français de cette enquête est composé de 500 TPE/PME de moins de 250 salariés, dont au moins la moitié a moins de 50 salariés. 2 (Google Internal Data, 2019 - 12,996 respondents surveyed one week after their training, 15% are SMBs i.e roughly 2000 SMB responded)

  • Google récompense 10 associations françaises oeuvrant pour l’inclusion numérique via un don de plus de 3 millions d'euros et du mentorat
    par Line Zouhour Adi le novembre 19, 2019 à 3:00

    En mai dernier, nous avons lancé le Google.org Impact Challenge en France, un appel à projets de 3 millions d’euros, invitant les associations et les acteurs de l’économie sociale et solidaire à proposer leurs idées pour promouvoir l’inclusion numérique. C’est un sujet qui mérite toute notre attention: selon l’INSEE, une personne sur six n’utilise pas Internet, plus d’un usager sur trois manque de compétences numériques de base. Ce sont autant de personnes qui rencontrent des difficultés pour effectuer des tâches du quotidien sur Internet, comme faire ses démarches administratives en ligne ou trouver un emploi. Face à cette réalité, il nous tient à coeur de soutenir les acteurs locaux qui oeuvrent pour faire en sorte que le numérique ne soit pas un frein, mais un tremplin pour tous les Français. Nous sommes ravis d’annoncer les gagnants !Ce matin, 10 finalistes ont présenté leurs idées innovantes pour favoriser l’inclusion numérique à un panel de jurés lors d’une cérémonie à la Maison de l’Artisanat. Félicitations aux associations suivantes, qui ont été choisies par le jury et recevront chacune un don et un accompagnement par des employés de Google pour réaliser leurs projets : Le 1er prix du jury Konexio recevra un don de 600.000 euros pour son projet de parcours de formation au numérique gratuit pour un usage personnel et professionnel à destination des jeunes des quartiers défavorisés et des migrants.Le 2e prix du jury Unis-Cité recevra 500.000 euros afin de favoriser l’intégration des réfugiés en France grâce à un parcours de formation au numérique animé par des jeunes en service civique.Exceptionnellement, le 3e prix du jury a été décerné à deux associations ex aequo, qui recevront chacune 400.000 euros pour leur projet. Familles Rurales qui souhaite implanter 100 points de médiation numérique fixes et itinérants pour reconnecter les habitants des territoires ruraux et Les Astroliens qui accompagne les personnes âgées sur la planète numérique pour leur permettre de rester actrices de leur quotidien.Ce n’est pas tout : en plus de ce podium, les internautes français se sont mobilisés pour désigner leur projet favori. Le gagnant du vote du grand public est ainsi l’association La Cloche qui remporte 600.000 euros. Leur projet Carillon propose des services numériques aux sans domicile et publics précaires via un réseau de commerçants et restaurateurs : se connecter au wifi, scanner des documents, recharger son smartphone, ou utiliser un ordinateur.Par ailleurs, Cité Tech a reçu un prix spécial de 200.000 euros pour l’implication de l’association dans la vie des quartiers prioritaires en faveur d’une meilleure inclusion numérique, décerné par Marlène Schiappa, Secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations.Enfin, le jury a été tellement impressionné par la qualité de tous les projets que Google.org a décidé d’offrir également 150.000 euros à chacun des quatre autres finalistes, afin de faire grandir leurs initiatives : WebForce3, Voisins Malins, O'Clock et Le Garage NumériqueMerci au jury qui a eu la lourde tâche de designer les lauréats, et à nos partenaires La Ruche et French Impact, pour leur mobilisation à nos côtés dans le processus de sélection des candidatures et d’accompagnement des finalistes. Et surtout un immense bravo aux 10 finalistes ! Nous sommes impatients de travailler à vos côtés pour mettre le numérique à la portée de tous. Posté par Jacquelline Fuller, Google.org

La Revue du Digital N°1 de l'info sur le business connecté